« Ce gars-là les calcule DE TÊTE ! »

« Les cours de physique quantique étaient déjà ardus, la fumée de ses cigarillos n’arrangeait rien, quand, face à cette intégrale triple, j’ai eu une épiphanie : ce gars-là les calcule DE TÊTE ! L’humilité m’a frappée de plein fouet… ».

Anonyme (118e)


Retour vers la page « Pierre-Gilles de Gennes : les alumni se souviennent… »