« Il hantait les couloirs du bateau en déclamant à haute et forte voix la méthode Assimil – il apprenait le russe »

59U02« J’ai rencontré P. G. de Gennes à Brest fin 1959, alors que nous étions tous les deux pour nos 3 mois de classe (section recherche scientifique de la Marine) à bord du Richelieu, immobilisé à quai.

Nous n’étions pas dans la même chambrée et je ne le rencontrais que lors de nos sorties, en particulier lors d’un exercice d’extinction de feux (voir la photo – le dernier en haut ).

Mais je souviens surtout de lui lorsqu’il hantait les couloirs du bateau en déclamant à haute et forte voix les leçons de la méthode Assimil – il apprenait alors le russe.

Je l’ai retrouvé 2 ans après à Orsay où je suivais son cours de mécanique quantique pour compléter mon 3e cycle. Un cours remarquable mais difficile dont le texte m’a servi souvent par la suite. Il plaisantait alors en citant l’école municipale dont j’étais issu. Longtemps plus tard, j’ai eu l’occasion de le féliciter d’être devenu directeur de cette école municipale. »

Jean Auvray (74e)


Retour vers la page « Pierre-Gilles de Gennes : les alumni se souviennent… »