"Si profondément cultivé, et en même temps... si simple !"

17 mai 2017

"Mes souvenirs de Pierre-Gilles de Gennes remontent à... 1959 ! Avec quelques autres "intellos" du monde "mathématiques/physique/chimie", nous sommes "embarqués" à bord du cuirassé Richelieu, définitivement amarré au quai du port militaire de Brest. J'y retrouve par exemple Jacques Bonnerot, mon ami et "binôme" de la promo 72. Nous sommes en période d'instruction, comme EOR (Élève officier de réserve, NDLR), pour un service militaire (guerre d'Algérie oblige) allant de 24 à 27 mois. Nous nous retrouverons au bout de quelques mois dans l'un ou l'autre des sites high-tech de la Marine nationale. Pour moi ce sera dans le domaine de la détection sous-marine, testant de nouveaux systèmes de type sonar ou bouées sonores. Mais surtout que de rencontres intéressantes, par exemple à l'occasion de certaines séances d'instruction (parfois un peu chahutées !). Me voilà assis à côté du nommé Pierre-Gilles de Gennes. Et tout de suite nous sommes "sur la même longueur d'onde". Et nous nous découvrons des intérêts communs, pas seulement en matière technico-scientifique. Par exemple pour la... psychanalyse ! Tout de suite, celui qui deviendra pour moi un véritable ami manifeste une étonnante culture, aussi bien en matière artistique que dans les sciences. Et nous suivons aussi, de façon je dois dire assez "bon enfant", ensemble les séances de formation proprement militaire. Il faut nous voir essayer de coordonner nos "pas cadencés" sur les quais du port ! "De Gennes, vous serez 'de' garde 'de'main matin !". Je retrouverai Pierre-Gilles quelques années plus tard, au moment où il prendra la direction de l'École, et lui apporterai quelques soutiens dans ses débuts de "patron". Que de beaux et bons souvenirs de cet homme, si profondément cultivé, et en même temps... si simple ! Je n'oublierai pas entre autres les charmants et délicieux repas partagés dans l'excellent restaurant que tenait son épouse à côté de la gare d'Orsay/Le Guichet !".

Jacques Ernest (72e)

-- Retour vers la page "Pierre-Gilles de Gennes : les alumni se souviennent..."


Autres communications